jeudi 1 décembre 2016

Encore un…


Boulou, décembre 2001 – décembre 2016

35 commentaires:

  1. Réponses
    1. Non : un “gouttière” qui essayait de se faire passer pour un chartreux. Un snob, en un mot.

      Supprimer
    2. Et moi j'ai un chartreux qui fait genre elle est de "gouttière". Une subversive en un mot.
      Bref. Courage hein.

      Supprimer
  2. Vous avez bien raison : un billet qui parle de chat ça ne peut que marcher. Dommage que vous n'ayez pas en prime une petite vidéo bien poilante...
    Mais dites-moi : ce doit être une vraie ménagerie chez vous ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De moins en moins, justement : il reste un chien et un chat ; et le premier commence à se faire vieux, comme ses maîtres.

      Supprimer
    2. Mais suis-je con...
      Je me suis arrêté un peu vite au seul titre de votre billet et pensais qu'il s'agissait d'un nouvel arrivant.
      Désolé pour vous.

      Supprimer
    3. C'est ce que j'ai cru moi aussi à la première lecture. Désolé itou.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je suis également un peu triste pour moi.

      Supprimer
  4. D'où sort-il ? Est-ce un réfugié ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non : un pur "de souche", né chez la sœur de Catherine et arrivé chez nous à deux mois.

      Supprimer
    2. C’est vrai qu’en 2001 il n’en était pas encore question…
      Quinze ans quand même, et quinze ans de bonheur, à en juger par sa mine.

      Supprimer
  5. J'aimerais vous dire les mots qui vous consoleraient mais je me demande s'ils existent ?

    RépondreSupprimer
  6. "A home without a cat is just a house".
    Bien triste pour vous.

    Entre Boutfil, il y a quelques temps et maintenant vous, je vais arrêter de parcourir les blogs : ils n'apportent que des tristes nouvelles, les pires tirées des actualités dîtes générales ayant finalement toujours un côté comique..

    Miaou in Pace, Boulou.

    Droopyx

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  7. On s'attache à ces boules de poils et quand ils nous quittent,la douleur est la même que pour un humain.
    Quinze ans, il a une belle vie.

    RépondreSupprimer
  8. Oh, c'est vraiment triste ! Je suis désolée pour vous deux !

    Un personnage de moins dans votre Journal...

    RépondreSupprimer
  9. ;-(.

    D'un autre côté vous avez perdu un chat et j'ai perdu Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais Hollande ne dormait pas en boule sur votre fauteuil. Enfin, je suppose…

      Supprimer
  10. Désolée, mes condoléances à vous deux.
    Il est beau, les yeux mi-clos dans les herbes...

    RépondreSupprimer
  11. Il ressemble à mon khôrat missy que j'ai perdu l'année dernière à l'âge canonique de 19 ans...

    RépondreSupprimer
  12. oh, c'est triste, il était né la même année que ma chatte Luna (elle est en pleine forme...) condoléances.

    RépondreSupprimer
  13. mes condoléances aussi... il était trés beau.. j'en avais un presque pareil...
    anne

    RépondreSupprimer
  14. Oh ? je l'aimais bien votre minou depuis que vous aviez raconté son histoire et Catherine faisait de jolies photos de lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, je me demandais aujourd'hui si j'avais déjà raconté la vie assez particulière de ce chat…

      Supprimer
    2. Auriez-vous le lien vers ce texte ?

      Supprimer
    3. Le texte racontant (brièvement) la vie de Boulou est ici.

      Supprimer
  15. Pauvre petite bête obèse. Je vous embrasse Catherine et vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pauvre, ces derniers mois, n'était plus que le fantôme d'un obèse : il lui en restait la peau, pendouillant de partout, et dessous les os.

      Supprimer
  16. Je souhaite dans ma maison :
    Une femme ayant sa raison,
    Un chat passant parmi les livres,
    Des amis en toute saison
    Sans lesquels je ne peux pas vivre.


    C'est peu de chose, mais si ça peut vous consoler un peu...

    RépondreSupprimer
  17. Peut-être que, comme le raconte Malraux à propos de son chat, le vôtre, discutant une nuit avec un de ses congénères qui lui demandait "Et toi, que fais-tu en ce moment ?", lui a-t-il répondu "En ce moment, je fais le chat chez Didier Goux" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une vingtaine d'années, Freddie (la femme de Kent, le chanteur bien connu…) disait que, si la réincarnation existait, elle voudrait revenir en chat, mais seulement chez les Goux.

      Supprimer
  18. Tout cela est bien triste j'en conviens.
    Pour avoir pris la bêche plus souvent qu'à mon tour je peux en témoigner.
    De là à présenter mes condoléances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fredi, vous avez raison, ce mot est tellement conventionnel que je ne le prononce jamais, même pour des humains !

      Supprimer
  19. Vous lui aurez, j'espère, au moins fait ecouter la chanson de Bachelet qui lui était dédiée.

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.