mardi 24 janvier 2017

Salon d'attente


Non, rien… c'est seulement que j'en avais un peu assez de tomber sur le râtelier jaunissant de Son Éminence Lévy (je sais, ça sonne bizarre ; presque aporétique…), chaque fois que j'ouvrais ce blog. Il fallait tourner la page… Mais, comme je n'ai, malgré d'intenses efforts cérébraux, trouvé d'inspiration pour vous écrire le moindre poulet, laissez-moi, en guise d'amuse-esprit temporaire, vous proposer ce petit Poussin.

9 commentaires:

  1. Joli Poussin vu du Plessis, cependant. Et délicate attention.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas Poussin
    Paysage avec Orphée et Eurydice (1650-1653)
    Musée du Louvre, aile Richelieu
    Huile sur toile, 124 x 200 cm, collection de Louis XIV.
    (…) Réflexion sur la présence soudaine et inattendue de la mort, Poussin, je cite Diderot, « jette au milieu d’une scène champêtre l’épouvante et l’effroi ».
    Épouvante et effroi que l’on retrouve dans le Paysage avec Orphée et Eurydice, au sujet comparable : l’apparition brutale, imprévue et irrationnelle de la mort dans une nature idyllique. Alors qu’Orphée célèbre ses noces au son de la lyre, Eurydice, qui cueillait des fleurs, est piquée par un serpent et pousse un cri. Un pêcheur étonné se retourne. Orphée, imperturbable, n’a rien vu, n’a rien entendu…

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien ce n'est déjà pas si mal !
    J'suis comme vous ceci dit.
    Mais le pire serait de se forcer.

    RépondreSupprimer
  4. Je comprends, ce Lévy c'était un vrai pousse-au-crime ;)

    RépondreSupprimer
  5. "Râtelier jaunissant", qui plus est, mis en valeur par le blanc immaculé de sa chemise ! Vous avez bien fait de tourner la page.

    RépondreSupprimer
  6. Exquise harmonie consolatrice en ce mois de janvier sibérien, noyé sous les particules fines de la pollution...

    RépondreSupprimer
  7. Votre jeu de mots m'a fait sourire, c'est déjà ça ! à défaut d'inspiration, donnez de vos nouvelles : Catherine va bien ?

    RépondreSupprimer
  8. Un mot au sujet de Breaking bad, peut-être?

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.