lundi 30 janvier 2017

Tu parles, Charles !


Parce qu'il fut question de Darwin en décembre

29 commentaires:

  1. Où on voit que Didier se tient à sa décision : il ne retournera jamais sur les lieux de ses crimes. Où on constate que lorsqu'il s'agit de leurs animaux, les Goux ont un cœur gros comme ça ! Où on voit que les livraisons mettent notre héros en grand trouble. Ce qui se traduit par une succession de fautes qu'on lui pardonnera aisément, puisque lui-même admet qu'il en devient con ! Et le voilà qui se plonge dans des lectures scientifiques, mais les trous noirs et autres supernovas ne produisent pas l'effet escompté. Et s'il retournait à Houellebecq ?
    Mais avant il faudra encore en passer par Bajavel, Denton, Dawkins et, bien sûr, Darwin. Et tant pis si notre "gogo" se fait rentrer dans le chou par de "vrais chercheurs". Et Nathalie Sarraute déboule au moment où Catherine s'absente et Didier se sent "Entre la vie et la mort" ! Mais Catherine revient : il va pouvoir écrire des milliers de signes sur Cecilia Sarkozy, sur Claude Gensac. Les euros qu'ils représentent lui foutent le vertige !
    Le 31 décembre est arrivé : pour Houellebecq, il faudra attendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Supernovae est un pluriel latin : il n'y a aucune raison de l'employer en français.

      De même, vous ne me verrez jamais écrire : des scénarii, mais des scénarios. (Scénarii est d'autant plus absurde que, pour être logique, il faudrait alors supprimer l'accent sur l'e.)

      Supprimer
  2. Côté participes passés, vous faites fort, ce mois ! Je n'ai pas commencé le 4 décembre, que j'en suis déjà à deux. Je vous rappelle que vous ne tenez pas un blog politique de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai pourtant relu trois fois, ce fucking journal, putain d'Adèle !

      Tant pis : je laisse comme c'est.

      Supprimer
    2. Bon, finalement je suis aller corrigé (là, je le fais exprès…). Mais seulement jusqu'au 4 décembre…

      Supprimer
    3. Il y en a une autre vers le 5 ou le 6, je ne sais plus. Mais le reste du mois est OK.

      Supprimer
    4. Hein ! Imaginez que des lecteurs aillent au-delà du 4 décembre !

      Supprimer
    5. Oui, la retraite c'est épuisant, la preuve c'est que fort peu de retraités lui survivent.
      Moins éprouvant toutefois pour ceux qui, comme Didier Goux, ont su organiser leur vie professionnelle de manière à en faire une sorte de répétition générale de ce que serait leur vraie retraite.

      Supprimer
    6. Nicolas : corrigé !

      Fredi : je suis tranquille, il ne doit pas y en avoir des tonnes.

      Supprimer
    7. Tiens, c’est marrant : je lis que vous êtes « revenu aux trois noirs », et, le temps que je réagisse, vous avez déjà corrigé.
      Mais ne vous en faites pas pour votre orthographe : maintenant que vous avez des loisirs, vous pourrez toujours prendre des cours particuliers auprès d’un membre de l’Éduc Nat…

      Supprimer
  3. Quand vous dites le 18 décembre que vous revenez aux "trois noirs et aux distorsions du temps" c'est assez poétique.

    A part dedça, vous parlez quand même rudement bien des morts, qu'ils soient humains ou animaux non-humains comme disent les anti-spécistes . Vous serez gentil de me préparer ma nécro si jamais je me fous en l'air avant vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui vous dit qu'elle n'est pas déjà prête ?

      (Sinon, j'ai fait disparaître les trois noirs dans les trous noirs…)

      Supprimer
  4. Demande tout à fait intéressée : je voudrais bien savoir ce que vaut votre bouquin sur l'histoire des mathématiques, quand vous l'aurez fini.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof… c'est vraiment de la vulgarisation de vulgarisation : sans grand intérêt, à moins d'être vraiment archinul en maths.

      Supprimer
  5. il a vomi tout ce qu'il venait d'avaler (à la grande satisfaction de Bergotte, qui passait dans le coin…).

    C'est du propre...
    Mon chat, qui n'a pas de concurrence, fait la même chose avec le sien. Mais du moins il sait d'où ça vient...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est nettement moins fréquent chez les chats, ce genre de pratique… Vous êtes sûr que vous n'avez pas, en réalité, un chien habilement grimé ?

      Supprimer
  6. Finalement, au caractère payé en euros, c'est largement moi qui aurais gagné le plus !

    RépondreSupprimer
  7. Après vérification, je m'aperçois que je ne vous avais pas répondu sur les platanes et les poutres. En suivant votre raisonnement, puisque les conducteurs sont responsables de leurs sorties de route, afin de stimuler leur attention au volant, on pourrait envisager, quand les platanes font défaut, de planter de biais à un angle étudié des rangées de forts épieux sur les bas-côtés de façon à ce que les conducteurs imprudents s'y embrochent.

    Quand à la suppression des poutres, elle risquerait de pousser les candidats à la pendaison à s'y adonner en utilisant, par exemple, les branches de ces saloperies de platanes qui encombrent les bords de nos routes. Raison de plus pour supprimer ces derniers.

    RépondreSupprimer
  8. Un certain humour triste en décembre... Pas mal du tout, à mon avis.

    RépondreSupprimer
  9. " Catherine, tout à l'heure, me disait : « J'ai failli demander à Boulou de dire bonjour à Swann. Mais je ne l'ai pas fait car, sinon, je me serais mise à pleurer. "

    Une fin d'année bien triste, que la prochaine vous soit meilleure !

    RépondreSupprimer
  10. " Vivement que la retraite se termine, que je puisse me reposer un peu !"

    J'en ris encore ! ;)

    RépondreSupprimer
  11. Je note (si j'ai bien compris) que vous avez tendance à vous enrichir depuis que vous êtes à la retraite.
    Vous êtes décidément un drôle de paroissien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enrichissement tout virtuel, pour l'instant, puisque, en retraite depuis le premier novembre, je n'ai pas encore vu arriver le moindre centime pour les travaux effectués depuis (mais il paraît que c'est normal)…

      Supprimer
    2. Et puis j'en profite pour dépenser plus.

      Supprimer
    3. @ Didier Goux

      Quand Fillon sera président, vous pourrez dire adieu à votre pseudo-retraite !

      Supprimer
    4. Mise à jour : suite aux derniers développements des affaires Fillon, je crois que vous ne risquez plus rien.
      Ce ne serait pas vous, la source secrète qui alimente le Canard en informations ?

      Supprimer
  12. Quelques dessins (oubliez Rael, je l'ai gardé pour l'évolution comparée homme-femme)
    http://humanoides.free.fr/evolution_en_image.html

    Et bien plus (trop ?)
    https://www.uv.es/jgpausas/he.htm

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.