jeudi 8 juin 2017

Élodie l'artiste, ou le monde allant verre


Si je dis qu'Élodie est une véritable artiste du verre, certains esprits tordus ne manqueront pas d'en déduire qu'elle doit boire autant que son beau-père : il n'en est rien. Cela signifie simplement que, sous son regard et entre ses mains, ce matériau prend des formes, des couleurs et des reflets qu'on ne lui soupçonnait pas forcément. Du reste, le verre n'est pas seul à se plier à sa fantaisie créatrice. Pour s'en rendre compte, le mieux est d'aller visiter son tout nouveau site (attention, certaines peintures peuvent ne pas être tout à fait sèches : gare aux basques de vos beaux habits).

Quant aux plus vérolés de modernité parmi les lecteurs de ce blog, ils peuvent aussi la rejoindre sur Figurelivre.

Là-dessus, je vais tout de même aller prendre un verre.

6 commentaires:

  1. Je vois que nous partageons une saine manie : toutes les occasions sont bonnes pour prendre un verre. J'en profite à le lève à la santé de la Malouine!

    RépondreSupprimer
  2. Comment se fait-il que vous ayez gardé cette merveille si longtemps par-devers vous ?

    RépondreSupprimer
  3. Le site d'Elodie est très beau !

    Et pour vous Didier
    " Le verre en main, gaiement je me confie
    Au Dieu des bonnes gens."

    RépondreSupprimer
  4. Des cathédrales de verre, c'est très poétique !
    Vous êtes vraiment une jolie famille d'artistes, et partageurs en plus...

    RépondreSupprimer
  5. Le bien, le mal...n'est-ce pas, oui, tout cela et plus encore, que dire? C'est vraiment très intéressant. Conceptuel, peut-être? Graphique, c'est le mot.

    RépondreSupprimer
  6. Le nom de famille d'Élodie est vraiment Boivin ? Et elle travaille le verre ? Lacan, sort de ce corps...

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.