dimanche 3 septembre 2017

Nos dimanches Dávila, 2

Nicolás Gómez Dávila, 1913 – 1994.

– L'État méritera de nouveau le respect, lorsque de nouveau il se contentera d'être le simple profil politique d'une société constituée.

– Le sphinx ne dévore pas celui qui ne déchiffre pas son énigme, mais celui qui lui propose des solutions stupides.

– L'intelligence, injustement, est une affaire de classes. Rien de plus déprimant que l'immense prolétariat des bibliothèques.

– La sénilité mentale se remarque plus chez le vieillard, mais elle est très commune chez l'adulte.

– Ce qui effraie le réactionnaire, ce n'est pas tant le chambard plébéien déchaîné par les révolutions que l'ordre étroitement bourgeois qu'elles engendrent.

– Le pittoresque costume de révolutionnaire se décolore insensiblement en sévère uniforme de policier.

– La promptitude avec laquelle la société moderne absorbe ses ennemis ne s'expliquerait pas, si les clameurs apparemment hostiles n'étaient pas simple réclamation de promotions impatientes.

– Rien ne guérit le progressiste. Pas même les fréquentes paniques que lui flanque le progrès.

– Une idée fine consiste en de discrètes retouches à un lieu commun.

– Le capitalisme est la face vulgaire de l'âme moderne, le socialisme sa face assommante.

– La pensée réactionnaire fait irruption dans l'histoire comme le cri d'alarme de la liberté concrète, comme un spasme d'angoisse devant le despotisme illimité auquel atteint celui qui s'enivre de liberté abstraite.

– Non seulement le réactionnaire a le flair pour détecter le parfum de l'absurdité, il a aussi le palais pour la savourer.

6 commentaires:

  1. Après deux dimanches de découverte, je ne suis convaincu ni par le fond, ni par la forme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est parfois discutable. Plus convaincant lorsqu'il s'agit de pourfendre les progressistes que de défendre les réacs. Mais tellement savoureux. Et délectable pour clouer le bec aux âneries sentencieuses proférées par certains.

      Supprimer
  2. Ça sent un peu trop le "système", non ? On a l'impression qu'une fois la technique acquise, on pourrait en faire autant...ce qui n'est pas le cas pour La Rochefoucauld ou Chamfort, par exemple, chez lesquels il y a de vraies découvertes.

    RépondreSupprimer
  3. Il se pourrait peut-être même que dans le tas, se trouvent - comme le remarque Courteline - des sottises passées vérités à l'ancienneté !

    RépondreSupprimer
  4. Allez, essayons:
    Rien ne guérit le réactionnaire, pas même le radiateur électrique avec lequel il se fait prendre en photo.

    RépondreSupprimer
  5. Je vous trouve un peu severe. J'aime beaucoup "Ce qui effraie le reactionnaire ..."

    RépondreSupprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.