dimanche 7 janvier 2018

Greguerías del domingo, 5


– Comme la lune se couche au-delà de l'horizon, nul ne sait si elle tombe pile ou face.

– Encore heureux que les moustiques n'aient pas eu l'idée de jouer du saxophone.

– Lorsqu'un homme meurt, ses idées restent classées dans les archives ; mais on perd la clé du classeur et le classeur avec.

– L'architecture arabe est un agrandissement du trou de la serrure.

– Les coiffeurs graissent la patte des chiens pour qu'ils aboient au passage des gens mal coiffés.

– À chaque coup qu'il tire, le canon recule comme effrayé par ce qu'il vient de faire.

– L'inconvénient des dictionnaires encyclopédiques est qu'ils sont remplis de gravures de bacilles.

– Le matelas est plein de nombrils.

– Ce que l'aurore a de mieux, c'est de tout ignorer du jour précédent.

– Le violon est peut-être un Stradivarius, mais l'archet et le bras sont d'une époque bien pire.

– Le chameau a sa pomme d'Adam sur le dos.

– C'est parce qu'elle est arc et flèche à la fois que l'hirondelle vient de si loin.

6 commentaires:

  1. Tino Rossi dans un de ses films à succès : "La lune est triste ce soir, et moi, je suis comme la lune !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a vraiment dit ou chanté ça ? C'est presque trop beau…

      Supprimer
    2. Je crois pouvoir affirmer qu'il disait cela dans le film intitulé : "Fièvres" où il s'adonnait à la chanson aussi :

      https://www.youtube.com/watch?v=K5H4Eb_flOA

      Supprimer
  2. Bon dimanche à vous et merci pour le fameux petit jeu littéraire !
    Pour moi, ce sera :
    "Ce que l'aurore a de mieux, c'est de tout ignorer du jour précédent."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne année, Catherine !
      Oui, c'est ça. Saisir l'instant c'est tout un art...

      Supprimer

Les commentaires anonymes seront systématiquement supprimés, quel que puisse être leur contenu, voire leur intérêt.